Pierre Reynaud
Ancien chef d'entreprise dans le secteur juridique. Aujourd'hui, éditeur, journaliste et historien. Créateur du Mouvement Réveil Républicain. Fondateur du site La France Libérée (journal à vocation citoyenne)  — Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Sujet publié le 16 septembre 2020 à 17h57
BIG PHARMA ou l’immense puissance des groupes pharmaceutiques qui dominent les États.
 

Ce mardi 15 septembre, Arte diffusait sur sa chaîne, un documentaire français, réalisé par Luc Hermann et Claire Lasko., intitulé « Big Pharma, labos tout-puissants. »

 

Le documentaire est un excellent reportage qui dénonce les dérives de l’industrie pharmaceutique Il très accablant sur les pratiques des mastodontes de l’industrie des médicaments.

 

Alors, qui représente Big Pharma ? En fait, ce sont quelques titans mondiaux de la pharmacie, peu nombreux certes, mais qui pèsent lourd dans le monde des laboratoires et surtout dans le giron des gouvernements de la plupart des pays de notre planète.

 

Ils s’appellent Novartis, Roche, Pfizer, Johnson & Johnson, Sanofi. Novartis et Roche sont des établissements suisses, Pfizer, Johnson & et Johnson sont américains ; quant à Sanofi, il est français. Leurs chiffres d’affaires annuels oscillent, en 2019, entre 45 milliards et 70 milliards de dollars, soit des montants supérieurs aux PIB de nombreux États. De quoi, assurément, se sentir flotter très loin au-dessus des lois, sans risque d’opposition de la part des gouvernements en place. Et en particulier, dans le contexte inédit, d’une pandémie, dont l’issue semble reposer selon les dires des dirigeants politiques de nombreux pays, sur la mise sur le marché, par cette même industrie pharmaceutique, d’un vaccin fiable et accessible. Lire l'article complet

 

Ne manquer aucune publication de Pierre Reynaud en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires