Pierre Reynaud
Ancien chef d'entreprise dans le secteur juridique. Aujourd'hui, éditeur, journaliste et historien. Créateur du Mouvement Réveil Républicain. Fondateur du site La France Libérée (journal à vocation citoyenne)  — Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Sujet publié le 22 août 2020 à 21h00
1 minute
Aucun commentaire
Christophe Castaner et les « ardoises » forcalquiérennes
 

On s’y attendait depuis longtemps. Voilà des bruits qui courent depuis 2017 – 2018, mais c’était le silence total au niveau médiatique. Qui aurait pu mettre en cause Christophe Castaner alors qu’il était ministre de l’Intérieur ? Dans la ville de Forcalquier, les commentaires vont bon train et cela dure depuis plusieurs années.

 

En effet, la petite sous-préfecture des Alpes de Haute-Provence a bien connu Castaner comme maire pendant plus de 16 ans, de 2001 à 2017. Par la suite, ce dernier conscient des problèmes qui l’attendaient suite à la mauvaise gestion de la ville, a préféré se retirer de ses fonctions de maire pour les déléguer à son premier adjoint, Gérard Avril qui, malgré lui peut-être, va être contraint de partager les responsabilités dans les enquêtes à venir. Il deviendra alors et très certainement malgré lui, le bouc-émissaire de dossiers judiciaires imminents.

 

Soyons clairs ! Castaner cherchera à faire porter le « chapeau » à Monsieur Avril, son ancien adjoint A ce sujet, nous savons que l’ancien ministre n’a aucun scrupule. C’est un homme froid et sans âme, capable des pires trahisons, aussi abject que ses quelques rares amis politiques, tel que le président de la République en fonction actuellement.

 

Mais revenons aux « affaires » concernant la commune de Forcalquier.

 

Au cœur des Alpes de Haute-Provence, dans l’environnement coloré mais rude du Pays de Giono, la petite ville de Forcalquier a connu un passé d’exception qui remonte au XIII ème siècle, au moment même où Raimond Béranger, comte de Provence, épousa Béatrice de Savoie dont il eut quatre filles toutes devenues reines : Marguerite, reine de France (épouse de Saint-Louis), Éléonore, reine d’Angleterre (épouse de Henri III), Sancie, reine de Germanie (épouse de Richard duc de Cornouailles), Béatrice, reine de Sicile (épouse de Charles d’Anjou)... Lire l'article complet 

 

Ne manquer aucune publication de Pierre Reynaud en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires