Pierre Reynaud
Ancien chef d'entreprise dans le secteur juridique. Aujourd'hui, éditeur, journaliste et historien. Créateur du Mouvement Réveil Républicain. Fondateur du site La France Libérée (journal à vocation citoyenne)  — Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Sujet publié le 18 novembre 2020 à 19h01
1 minute
Aucun commentaire
Confinement : un problème important pour les travailleuses du sexe
 

Dans le douloureux contexte du confinement, il existe des métiers ou des professions dont on ne parle jamais ou si peu.

 

Pourtant, ces personnes ont le droit de vivre décemment comme tous les autres citoyens de notre pays, et même s'il existe pour certaines d'entre elles des tabous encore bien ancrés dans la société d'aujourdhui, le sens humanitaire doit être au-dessus de tous les préjugés et de toutes les discriminations.

 

Il est donc évident que le confinement a eu des effets pervers pour diverses catégories des populations, et l'une totalement oubliée de l'État et des grands médias est celle des travailleuses (ou travailleurs) du sexe qui subissent de plein fouet les règles imposées par la crise sanitaire : autorisation de déplacement, port du masque, distanciation sociale notamment.

 
 

Pour certaines (ou certains), les solutions de repli ont existé surtout quand elles (ou ils) bénéficiaient d'économies leur permettant de patienter avant de reprendre leurs activités. Mais pour pour la plupart d'entre elles (ou d'entre eux), la situation a été très souvent bien différente : vivant au jour le jour de leur métier, elles (ils) se son retrouvés démunis de tout revenu, sombrant ainsi dans la plus grande fragilité sociale. Lire l'article complet

Ne manquer aucune publication de Pierre Reynaud en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires