Les contributions pour ce groupe sont désormais closes: merci pour votre participation!
Équipe Politizr Le Grand Débat National Écologie Conversion écologique, préservation de l’environnement, taxe carbone, gestion des déchets
Sujet publié le 21 janvier 2019 à 14h12
Conversion écologique, préservation de l’environnement, taxe carbone, gestion des déchets
 

Voici quelques propositions :

 

• Taxe carbone renforcée et généralisée pour tous les industriels et transporteurs routiers ;

 

• TICPE sur les transports maritimes et aériens (Compagnies françaises et étrangères) ;

 

• Mise en œuvre d’une politique contraignante de ferroutage en France associée à une politique européenne des transports.

 

• Aide massive à la conversion écologique : subventions de mobilité accrues ou crédit d’impôt pour l’isolation, l’installation de panneaux photovoltaïques, de pompes à chaleur…

 

• Aide massive aux déplacements professionnels : forfait kilométrique revu à la hausse et réactualisé annuellement.

 

• Aide accrue pour l’acquisition d’un véhicule moins polluant (essence, Gpl ou électrique –y compris e-cycle), à l’exclusion des véhicules utilisant du gazole, des huiles végétales ou des produits de distillation végétale ;

 

• Promotion du vélo en ville :

 

-Abrogation des autorisations de circuler à contre-sens (En sens interdit) locales et/ou nationales pour les cycles,

 

-Autorisation de circuler sur la voie publique pour les e-cycles circulant à plus de 25 km/h ;

 

-Politique de création de pistes cyclables en site propre (bandes cyclables dangereuses) avec obligation d’y circuler pour les cycles et e-cycles ;

 

• Lutte contre les décharges et les rejets sauvages par la généralisation de la surveillance vidéo en milieu rural, assortie de lourdes pénalités afin d’éradiquer les décharges sauvages.

 

• Gratuité de dépôt pour les artisans déposant leurs déchets en déchèterie.

 

• Politique contraignante en direction des industriels pour la réduction des emballages, l’harmonisation des plastiques recyclables, la vente de produits en vrac, la consigne des contenants verre, etc.

 

• Généralisation du tri sélectif et sensibilisation des usagers à l’aide de réunions locales d’information à l’initiative ou sous l’égide des municipalités, etc.

 

• Préservation des ressources en eau :

 

-puisage ou pompage des nappes phréatiques pour l’agriculture ou l’industrie prohibé ;

 

-pompage dans les rivières et fleuves pour l’agriculture ou l’industrie strictement plafonné ;

 

-aide à la recherche agronomique pour le développement de plantes peu voraces en eau ;

 

-aide à la modification des pratiques agricoles d’irrigation (promotion du goutte-à-goutte, cultures peu voraces en eau ; façons des sols moins agressives, etc.) ;

 

-aide à la récupération de l’eau de pluie pour les particuliers, les agriculteurs, les collectivités, les industriels et grandes surfaces (installation de citernes souples);

 

-aide au traitement et à la récupération des eaux vannes pour usage domestique et/ou irrigation ;

 

-aide à l’installation domestique de double circuit d’approvisionnement en eau : eau potable du réseau ; eau de pluie pour toilettes, lave-linge, lave-vaisselle, jardinage…

Ne manquer aucune publication de Yves Cruzel en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires