COVID-19

Covid-19

Prévention, gestion de la crise, anticipation, choix sanitaires, ...

Élu.e.s ou citoyen.ne.s, exprimez votre avis sur la pandémie ou consultez les opinions déjà exprimées!

Je m'exprime!
Pierre Reynaud
Ancien chef d'entreprise dans le secteur juridique. Aujourd'hui, éditeur, journaliste et historien. Créateur du Mouvement Réveil Républicain. Fondateur du site La France Libérée (journal à vocation citoyenne)  — Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Sujet publié le 19 novembre 2020 à 17h56
1 minute
Aucun commentaire
Informateur de police : de Vichy à 2020 … la « profession » perdure !
 

Il y a journaliste … et journaliste. Il existe les vrais journalistes, ceux qui font de l’information digne de leur profession, et ceux qui se complaisent dans le torchon et parfois même dans la puanteur. L’émission caustique de Yann Barthès est l’exemple typique de tout ce qui n’est pas correct dans la déontologie du métier de chroniqueur ou de journaliste. Ainsi, Barthès semble ignorer totalement la déontologie professionnelle ou plutôt, se complet dans la bassesse et même l’indécence, sans doute pour faire de l’audimat chez les téléspectateurs plus attirés par la pestilence que par un genre de débat sain et objectif.

 
 

Mais souvent, l’ignominie n’ayant pas de limites, on pousse le bouchon plus loin et c’est ainsi que le « Quotidien » set met maintenant à pratiquer la délation : la délation auprès des forces de l’ordre, un comble dans la pratique d’un certain « journalisme » qui donne envie de vomir.

 

Sous prétexte de « couvrir » un rassemblement pour la messe devant la cathédrale de Rennes, la journaliste Sophie Dupont (ou plutôt celle qui se prend pour une journaliste à la manière de Yann Barthès) précise : « On a été très attentif, on a tout écouté ». Elle s’étonne de voir les fidèles chanter. « Qu’est-ce qui est légal, qu’est-ce qui ne l’est pas ? À quel moment on franchit la limite du rassemblement cultuel qui, lui, est interdit sur la voie publique ? » Madame Dupont ne peut s’empêcher de s’adresser aux forces de l’ordre. Lire l'article complet

Ne manquer aucune publication de Pierre Reynaud en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires