Les contributions pour ce groupe sont désormais closes: merci pour votre participation!
Soie Pseudo
Infirmière-Puéricultrice. Retraitée des secteurs privé et public  — Courseulles-sur-Mer (Calvados)
Sujet publié le 13 mars 2019 à 08h35
1 minute
Aucun commentaire
La grande muette et le Droit
 

Quand un homme s'engage dans l’Armée de son pays il faut une bonne dose de courage et de patriotisme. L’État français, si prompt à se mettre en scène lors des défilés du 14 juillet, n'est pas protecteur des victimes indirectes de ses actions.

 

Jean-Pierre Woignier, père d'un militaire mort écrasé par un blindé pendant un exercice, mène aujourd'hui un combat pour que son fils obtienne le statut"mort pour le service de la Nation" qui a été refusé par la Ministre des Armées.

 

Le statut de "mort pour le service de la Nation", créé par une loi du 21 décembre 2012, assure aux militaires morts en service une reconnaissance nouvelle. Leur épouse - ou époux - bénéficie d'une pension de réversion totale pour le reste de leur vie, au lieu d'une demi-part. Leurs enfants bénéficient par ailleurs du statut de "pupille de la Nation", qui permet notamment une exonération totale des frais de scolarité, y compris dans l'enseignement supérieur, et un accès prioritaire à certains emplois dans l'administration. "C'est le statut le plus protecteur, c'est ce que je veux pour mon petit-fils Owen", répète Jean-Pierre Woignier." Marianne

 

Mettre de jolis petits drapeaux bleu-blanc-rouge dans les classes pour identifier le patriotisme que les petits Français doivent intégrer dans leur ADN, est plus facile et plus simple que de reconnaitre un "vrai" patriote quand il se présente.

Ne manquer aucune publication de Soie Pseudo en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires