Didier Haddad
Spécialiste de la démocratie participative.  — Toulouse (Haute-Garonne)
Sujet publié le 21 mai 2020 à 15h19
1 minute
Aucun commentaire
LA PLATEFORME CITOYENNE : UNE DÉMARCHE À COMPLÉTER
 

Les plateformes citoyennes qui se développent en ce moment, peuvent donner une tendance des aspirations des citoyens sur un territoire donné, ou au niveau national.

 

Mais le fonctionnement de la démocratie participative pour être pragmatique doit être complété par:

 

DES ATELIERS DE TRAVAIL

 

La démocratie participative est basée sur les échanges d’idées, et de débats contradictoires, entre citoyens et élus.

 

En ce temps de distanciation physique, certaines plateformes sont arrivées à mettre les contributions entre les participants, afin d’échanger et de les enrichir.

 

Elles sont suivies d’ateliers de travail en visioconférence, par thèmes, qui permettent une interaction rapide, avec les élus.

 

DES INSTANCES DANS LA DURÉE

 

La démocratie participative doit être sous la forme d’instances permanentes institutionnalisées, en amont pour soutenir la démocratie représentative.

 

Elle peut être légitime sous la forme d'un échantillon parfaitement représentatif de la population concernée.

 

Les instances permanentes sont des forces de propositions proactives qui permettent d’ANTICIPER, et aider les dirigeants à mieux arbitrer.

 

Les solliciter seulement de manière épisodique où en temps de crise ne serait pas constructif dans la durée.

Ne manquer aucune publication de Didier Haddad en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Réponses
Baudouin Jayles
Un projet global pour un monde meilleur http://lecoindubonsens.free.fr/ ou http://lecoindubonsens.unblog.fr/ Sur ce site politizr, le débat cessa faute de "débatteurs", merci à tous ceux avec qui j'ai pu échanger …  — Cahors (Lot)
0
Réponse publiée le 22 mai 2020 à 10h35
Voir les commentaires