Pierre Reynaud
Ancien chef d'entreprise dans le secteur juridique. Aujourd'hui, éditeur, journaliste et historien. Créateur du Mouvement Réveil Républicain. Fondateur du site La France Libérée (journal à vocation citoyenne)  — Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Sujet publié le 2 septembre 2022 à 21h00
1 minute
Aucun commentaire
Le CONSEIL NATIONAL DE LA REFONDATION est la CARICATURE du CONSEIL DE LA RÉSISTANCE
 

RÉINVENTER LE C.N.R., la dernière entourloupe du Président…

 

Macron veut imiter nos illustres aînés, mais il n'est pas à la hauteur

 

Point-de-vue – Le CNR revu et corrigé par le président Macron n’a rien à voir avec le Conseil National de la Résistance qui, après-guerre, a créé la Sécurité Sociale. Pour l’ancien secrétaire d’Etat au Budget, Christian Eckert, il s’agit « d’une nouvelle instance floue, désignée on ne sait ni comment ni par qui ».

 
 

Le Président Macron n’est pas en mal d’imagination…

 

Lors de la crise des Gilets jaunes, il avait inventé « les grands débats ». L’occasion pour lui de faire le show, en bras de chemise, pendant des heures, au milieu d’un auditoire soigneusement trié, permettant aussi d’amorcer une réconciliation avec les élus locaux méprisés auparavant.

 

Et puis, une première réminiscence de l’Histoire de France avait été exhumée : les cahiers de doléances. Invités à s’exprimer par écrit entre autres dans les mairies, les Français y avaient participé. Aujourd’hui, ces cahiers de doléance ont été enfouis dans des sous-sols et attendent que les historiens se mettent un jour à les examiner.

 

Le CNR version Macron  Lire l'article complet

Ne manquer aucune publication de Pierre Reynaud en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires