Présidentielle 2022

Présidentielle et Législatives 2022

Exprimez votre avis sur les élections présidentielle et législatives de 2022 ou consultez les opinions déjà exprimées!

Je m'exprime!
Pierre Reynaud
Ancien chef d'entreprise dans le secteur juridique. Aujourd'hui, éditeur, journaliste et historien. Créateur du Mouvement Réveil Républicain. Fondateur du site La France Libérée (journal à vocation citoyenne)  — Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Sujet publié le 30 mars 2022 à 18h06
1 minute
Aucun commentaire
LE MEETING DU TROCADÉRO : un rassemblement historique
 

Il est rare, même très rare d'assister à un meeting d'une telle ampleur. J'étais présent à cet immense rassemblement que j'ai trouvé superbe, phénoménal, époustouflant, comme la plupart des participants qui s'agglutinaient sur la symbolique place du Trocadéro. L'ambiance était extrêmement chaleureuse et le discours d'Eric Zemmour a soulevé un enthousiasme sans précédent parmi tous ceux et celles qui s'étaient déplacés à Paris : jeunes, couples de tous âges, familles entières, seniors, des gens en général très motivés issus de tous les milieux sociaux. Le meeting très réussi du tout nouveau candidat à la présidentielle a eu le grand mérite de relancer l"esprit du patriotisme et également l'envie de retourner aux urnes pour ceux ou celles qui s'étaient éloignés des scrutins ces derniers années.

 
 

Jusqu’au bout, Éric Zemmour auraO stupéfait les observateurs habitués des campagnes présidentielles par sa capacité de mobilisation. Quoi qu'il arrive, le plus grand événement de la campagne présidentielle 2022 marquera l'histoire de la droite. Dimanche, la place du Trocadéro était comble, les fans du candidat Zemmour débordant dans les avenues avoisinantes. « Vous êtes 100.000 », lance l'ancien journaliste dès le début de son discours. Le pari était audacieux : il est tenu devant une foule très jeune et enthousiaste. Si l’on excepte Jean-Luc Mélenchon, aucun candidat, dans une campagne qui aurait été terne sans l’invité surprise Zemmour, n’aura réussi à mobiliser autant, et il faut sans doute remonter aux campagnes de Le Pen père et à la première campagne de Nicolas Sarkozy pour retrouver une telle ferveur autour d’un candidat. Lire l'article complet

Ne manquer aucune publication de Pierre Reynaud en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires