Pierre Reynaud
Ancien chef d'entreprise dans le secteur juridique. Aujourd'hui, éditeur, journaliste et historien. Créateur du Mouvement Réveil Républicain. Fondateur du site La France Libérée (journal à vocation citoyenne)  — Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Sujet publié le 13 janvier 2021 à 19h58
1 minute
Aucun commentaire
Pas de réouverture des cinémas ni des théâtres, le monde de la culture est découragé
 

La décision du gouvernement est tombée par la voix de Jean Castex, Premier ministre. Le déconfinement prévu le 15 décembre n'aura pas lieu en raison des problèmes encore liés à la pandémie du Covid-19 qui ne recule pas comme on pouvait l'espérer. Bien évidemment, aujourd'hui, les décisions prises par le pouvoir ne donnent pas satisfaction à de très nombreux professionnels, qu'ils soient dans la restauration oui dans le domaine de la Culture.

 
 

Il est vrai que de multiples activités sont lourdement impactées actuellement par l'épidémie du coronavirus, mettant des commerçants, artisans, chefs d'entreprises ou indépendants dans des situations dramatiques. Mais nous sommes confrontés à une crise sanitaire importante que subissent les pays de l'Europe comme de nombreux États dans le Monde.

 

A mon sens, je pense que le gouvernement a bien réagi et Jean Castex en tant que Premier Ministre s'est comporté en "bon père de famille" en évitant au maximum les risques encourus par les grands rassemblements auxquels on pourrait s'attendre en cette période de fêtes de fin d'année. Alors, il est difficile de comprendre les critiques violentes qui s'adressent à nos dirigeants, tout simplement quand il s'agit de restreindre pour le bien de tous, le faste des fêtes de Noël et du Nouvel An. Lire l'article complet

Ne manquer aucune publication de Pierre Reynaud en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires