Baudouin Jayles
Un projet global pour un monde meilleur http://lecoindubonsens.free.fr/ ou http://lecoindubonsens.unblog.fr/ .Sur ce site politizr et ailleurs, si on sensibilisait pour définir et mettre en oeuvre ce monde meilleur tous ensemble ?  — Cahors (Lot)
Sujet publié le 2 mai 2022 à 15h02
2 minutes
Aucun commentaire
Réponse à J. Siorat "Encore et toujours Poutine"
 

Puisque vous posez la question (même si c'est seulement à vous :-) )

 

"ne faudrait-il pas balancer une pluie de bombes sur la gueule de Poutine",

 

je réponds clairement NON.

 

Il faut remplacer l'escalade de la violence par l'escalade de la négo.

 

Faites un peu de psycho, et admettez que pour un dirigeant russe, l'Otan et l'Occident constituent un danger (même si c'est à tort, peu importe, chacun ses idées).

 

Il est incontestable que depuis 1989/1991 la frontière entre les 2 mondes (Est Ouest) se rapproche de Moscou (passée de l'Allemagne de l'Ouest à l'Est de l'Ukraine !). Alors celui qui agrandit son territoire, qui repousse sa frontière, qui envahit, qui est ce ? l'Occident bien sûr.

 

Donc le danger se rapproche. Depuis des années, l'Est avertit que c'est inacceptable, et tente la négo ... sans succès.

 

L'Occident/Ukraine "brime" les populations de souche russe dans des territoire tels que le Donbass, et bombarde ceux qui demandent l'autonomie. Tout le monde s'en fout ou presque. Poutine alerte, sans succès.

 

Encore actuellement, l'Occident/Otan se déclare heureux d'accueillir rapidement Suéde et Finlande. Cela peut clairement être interprété comme de la provoc ! Toujours rapprocher l'Otan de Moscou !

 

Sans rappeler bien sûr la fourniture en masse d'armes à l'Ukraine, ce qui est clairement une déclaration de guerre à la Russie.

 

Vu ainsi, alors Poutine n'est pas un grand malade qui ne pense que pour lui, mais un responsable qui défend son pays, et qui est méprisé par ses interlocuteurs qui ne tiennent pas compte de ses alertes. Des interlocuteurs qui l'acculent et le poussent vers l'action (la guerre récente après 8 ans de palabres sans résultats), puis peut-être vers une solution extrême.

 

Pourquoi avant de le condamner, ne pas se "mettre dans la peau de l'autre", tenter de comprendre, se rendre compte que les demandes du départ sont finalement raisonnables, et trouver une solution négociée sans violence.

 

Si la guerre nucléaire arrive, avouons que nos dirigeants porteront une lourde part de responsabilité en ayant joué les va t-en guerre depuis le début. En méprisant l'autre, en voulant toujours plus (l'avancée continue vers Moscou)

 

Et avec eux, tous "les veaux" unanimes et bien pensants qui suivent la parole officielle "russe 100% méchant ukrainien 100% gentil" sans la moindre réflexion, sans le moindre sens critique. Réveillez vous et ouvrez les yeux !

 

La population russe ne veut pas la guerre.

 

Mais vous, dans votre post, vous envisagez de la démarrer ...  :-(

 

POUR LA PAIX et la négo.

 

Pour rester en dehors des luttes d'influence entre les USA et le reste du monde. Pour ne pas être un pion dans la lutte des USA pour "rester les maitres du monde"

Ne manquer aucune publication de Baudouin Jayles en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires