Pierre Reynaud
Ancien chef d'entreprise dans le secteur juridique. Aujourd'hui, éditeur, journaliste et historien. Créateur du Mouvement Réveil Républicain. Fondateur du site La France Libérée (journal à vocation citoyenne)  — Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Sujet publié le 5 février 2021 à 18h17
1 minute
Aucun commentaire
STUPÉFIANT ! Du jamais vu ...
 

Une Cadillac pouvant rouler plus de 100 ans sans carburant

 

Allons, rêvons un peu ! La Cadillac, voiture mythique, a été à diverses époques, la star des voitures américaines, comme de toutes les voitures construites dans le Monde.

 

Après quelques années de silence, elle revient aujourd'hui et une plis de plus, elle nous transporte dans un univers imaginaire.

 

Le constructeur automobile Cadillac vient de mettre sur le marché un prototype de véhicule futuriste.

 

En effet, la voiture est en mesure de circuler sans carburant pendant plus d’un siècle.

 
 

Derrière cette prouesse technologique, en partenariat avec Laser Power Systems, se niche une motorisation au thorium, un minéral noir des plus compacts connu sur Terre. Sa consommation en carburant est donc faible.

 

La voiture se veut résolument plus économe que le modèle électrique et qu’une motorisation classique.

 

Un concept novateur

 

Cette nouvelle source d’énergie pourrait amplement s’étendre sur le marché de l’automobile tant cette solution est un concept économique et disponible en quantité. À peine 8 grammes sont utiles pour faire circuler la voiture pendant plus de 100 ans. L’idée est révolutionnaire et offre des perspectives nouvelles vers une autre source d’énergie.

 

À l’heure où les taxes sur le carburant augmentent et de l’amenuisement des gisements de pétrole, Cadillac ouvre la voie à de nouvelles alternatives pour les prochaines décennies. L’utilisation du thorium, par le biais d’un réacteur nucléaire, est pour le moment la solution la plus crédible pour faire face à la pénurie de pétrole dans les prochaines années. D’ailleurs, certaines nations à l’image de l’Inde, du Japon, de la Chine, des USA et de la France ont déjà flairé le coup. En effet, son exploitation est en projet d’expérimentation dans ces pays. Lire l'article complet

Ne manquer aucune publication de Pierre Reynaud en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires