Joseph Camilleri
retraité, résident à Marseille.  — Marseille (Bouches-du-Rhône)
Réponse publiée le 25 août 2020 à 13h38
1 minute
Aucun commentaire
Christophe Castaner et les "ardoises (suite...
 

J'apprécie la clarté de vos informations sur les pratiques de l'ancien Maire de Forcalquier : Christophe Castaner. Ces irrégularités dans les comptes de la commune de Forcalquier devraient être sanctionnées. D'autant que d'autres médias de référence comme l'Express et Le Point que vous citez ont repris l'affaire et le déroulement de ces manquements. 

 

Le seul propos qui me dérange se situe dans votre conclusion.  Vous dites " l'élection du nouveau maire de Forcalquier David Gehant (LR), marquant la fin de dix-neuf ans de règne des socialistes". Le titre de votre déclaration est "Christophe Castaner et les "ardoises", votre propos concerne cette personne et non le règne des socialistes (Castaner n'est pas Mitterrand). Permettez aux gens qui ont la sensibilité de gauche de ne pas partager cette conclusion.

 

Durant sa mandature comme ministre de l'intérieur, je n'ai pas approuvé la gestion de Christophe Castaner et ses dérapages ; mais rappelez vous que E. Macron avait souhaité en remplacement de Gérard Collomb, un politique fidèle plutôt qu'un spécialiste des questions de sécurité.

 

Egalement il faut juste rapporter dans sa ligne de conduite que lorsqu'il fut en 2015, candidat tête de liste socialiste aux élections régionales, arrivé troisième lors du premier tour, il avait décidé de se retirer, dans le but de faire barrage à la candidate du FN. Pour sa victoire, C. Estrosi avait remercié l'élu de gauche qui avait fait le sacrifice pour faire primer les idéaux républicains.

 

A ce jour bien nombre d'élus chez les républicains n'usent pas de la sorte.

Ne manquer aucune publication de Joseph Camilleri en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires